News

4 mars 2018

[Test] Enceinte RIVA ARENA

Après le test de l’enceinte Riva S, la marque spécialisée dans les enceintes multimédia m’a proposé un deuxième test avec la RIVA ARENA . Cette enceinte aussi grosse que puissante fait partie de la nouvelle gamme WAND SERIE annoncée par RIVA : elle est composée de la RIVA ARENA et de le RIVA FESTIVAL .

La marque  Riva est encore peu connue en France du fait de la forte visibilité des grosses marques comme Bose, beat etc….   C’est une marque audio issue de l’entreprise californienne ADX (Audio Design Experts). Elle est en train de s’implanter petit à petit sur le marché Européen mais manque encore un peu de visibilité auprès des clients du marché.

Que nous propose le package ?

A la réception du colis, je ne vous cache pas que j’ai été très surpris par la taille de la bête ! Un peu moins de 20 cm en hauteur cela change de la RIVA S. Tout est bien compacté dans la boite on retrouve les accessoires classique pour ce genre d’appareil.

Je n’ai pas noté de housse de protection dans ce packaging de test, néanmoins si vous achetez l’enceinte il devrait être inclus. L’enceinte est livrée avec un 3 type de chargeur pour chaque zone du globe (US, EU, UK). Bon même si cette enceinte n’est pas très mobile, cela n’empêche pas de voyager avec et dans ce cas ces différents types de chargeurs sont une très bonne idée.

Une petit récapitulatif en photo :

Comme vous pouvez le remarquer, ma photo contient aussi un petit boitier à droite. C’est en réalité une batterie externe que l’on peut facilement coupler à l’enceinte RIVA afin de lui faire bénéficier d’une autonomie pouvant aller jusqu’à 20 heures . ATTENTION : cette batterie n’est pas inclus dans le packaging de base, il vous faudra rajouter quelques euros en plus pour cela

Et l’enceinte dans tout ça ? 

L’enceinte est clairement grosse, elle va peser 1.36kg exactement et d’une taille assez imposante (12.7cm * 12.38 cm * 18 cm) .La batterie en option quant à elle pèse 300 grammes.

Comme d’habitude des finitions parfaites, une grille entourant l’enceinte de très bonne qualité. Comme pour la RIVA S Je n’aime pas le « laqué » du dessus de l’enceinte avec ses boutons lumineux. Cela laisse beaucoup de traces de doigt et même si cela donne un coté très chique classe cela rend l’objet sale, résultat j’ai décidé de laisser la protection plastifiée.

On retrouve 5 boutons qui ne sont pas tactiles sur le dessus :

  • Un premier bouton centrale de lecture et de pause pour la musique (à noter que ce qui entoure ce bouton central peut être de plusieurs couleurs, nous en reparlerons)
  • Deux boutons verticaux pour augmenter ou diminuer le volume
  • Deux boutons horizontaux pour switcher d’une musique à une autre
  • Le bouton de droite a une double fonctionnalité, on peut aussi changer la source d’entrée (WIFI, Bluetooth etc..)
  • Le bouton de gauche a lui aussi un double fonctionnalité, on peut aussi lancer le mode d’appairage (avec une autre batterie par exemple)Comme vous le constatez, le bouton du milieu est entouré d’une source lumineuse de couleur, il peut être de 7 couleurs différentes, dont 4 principales :
  • Bleu pour la lecture Bluetooth
  • Vert pour la lecture via Spotify Connect
  • Blancs pour le WIFI
  • Bleu clair sir la musique passe par l’USB

Je dois avouer qu’au départ c’est un peu déroutant toutes ces couleurs mais on finit par s’y habituer et cela permet de bien distinguer dans quel mode est l’enceinte.Au niveau de l’arrière de l’enceinte, on retrouve les connectiques classiques d’une enceinte moderne, c’est à dire une entrée analogique AUX jack pour lecture audio, une sortie USB type A pour lecture audio également et une prise secteur pour la recharge.

Vous noterez également à droite un petit switch permettant à l’enceinte de se connecter au réseau WIFI local ou de se connecter à une autre enceinte sans passer par le WIFI local.

Pour finir sur la description technique de l’enceinte sachez qu’elle  résistant à l’eau, pour cela des protections en caoutchouc sont présents en dessous de l’enceinte.

Quels sont les fonctionnalités que j’ai retenu pendant mon test ?

Cette enceinte est tout d’abord ultra-complète ! On peut tout faire avec, utiliser le Bluetooth avec n’importe quel appareil pour streamer de la musique ,  utiliser le WIFI couplé avec son smartphone par exemple.

L’appareil bénéficie de l’intégration de Chromecast permettant de facilement diffuser le son à travers les enceintes en regardant des vidéos ou autres depuis un autre device.

Ceci grâce à deux applications mobile (pour mon cas sur Android) qui sont Google Home et RIVA Wand . Google home va permettre à l’enceinte de s’appareiller à un réseau WIFI et un téléphone par exemple par le biais de cette application. Ensuite vous pourrez contrôler votre enceinte à distance grâce à RIVA Wand.

RIVA Wand est une vrai télécommande musicale. En plus de switcher les musiques, il est possible de régler le volume, d’éteindre son enceinte et de voir l’état de la batterie. C’est très agréable à l’utilisation surtout si on a pas l’enceinte juste à coté. On peut même vérifier quel adresse IP a été allouée à l’enceinte sur le réseau WIFI, on a accès à un paquet de paramêtre qui sont plus ou moins intéressant cela l’utilisation qu’on en aura. Il en quand même possible de régler les basses et le aigus pour les connaisseurs

Il est également possible de coupler l’enceinte avec une autre enceinte RIVA afin de décupler la puissance du son.

Et le son dans tout ça ?

L’enceinte supporte différents CODEC que sont MP3, ALAC, APE, FLAC, FLAC HD, HLS, WMA Streaming, RTSP et PCM/WAV . Elle délivre une puissance maximum de 50 watts et peut pousser le son jusqu’à 101 dB. Comme vous pouvez le constater ci dessous, on distingue 3 hauts parleurs ADX à large bande avec 3 radiateurs ADX et un amplificateur à 3 canaux.

Quel en est la conséquence ? Cela produit un son immersif avec des basses profondes et puissantes !

Comme d’habitude je vous joins une petite playlist que j’ai construite pour vous si jamais vous souhaitez faire des tests avec votre enceintre ou la RIVA ARENA si vous vous la procurez. Aucune saturation n’a été détectée pendants mes tests, que ce soit avec spotify ou soundcloud ou avec ma musique perso sur mon smartphone.

Prix et disponibilité ?

L’enceinte Riva  ARENA est disponible en 2 couleurs  :

  • Noir/gris métallisé mat
  • Blanc/argent mat

Le prix conseillé par la marque Riva est officiellement de 269€ TTC, vous pouvez vous la procurer directement sur le site RivaAmazon et Fnac. La batterie optionnel RIVA ARENA est disponible en noir ou blanc au prix de 109€ TTC

Conclusion

J’étais bluffé par la RIVA S mais la RIVA ARENA est un ton largement au dessus , le nombre d’options est tout simplement astronomique. C’est simple on peut tout faire avec cette enceinte, pour un prix tout à fait satisfaisant par rapport à la qualité de finition et du son.

En ce qui concerne la mobilité, cela risque de prendre beaucoup de place dans votre sac à dos, donc je la conseille plutôt pour un usage dans une maison. Mais bon cela n’empêche pas de l’utiliser en voyageant !

Le petit plus qui va avec c’est la housse qui est normalement livrée avec et si vous prenez la batterie externe dans ce cas vous bénéficierez d’une autonomie absolument dingue pour une enceinte qui délivre une puissance pareil.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

[Test] Enceinte RIVA ARENA, 10.0 out of 10 based on 1 rating



About the Author

Dimgoal
Developer Multimedia/Web at UShareSoft and blogger at DimGames.fr , a blog about the videos universe and the HighTech.




 
A ne pas manquer :
 

 

[Test] SSD Crucial MX300 275 Go

Que faire d'un ordinateur portable dont les composants sont vieux et prennent la poussière ? La plupart du temps on va choisir d'en racheter un autre neuf, moderne et  jeter le vieux à la poubelle, alors qu'avec une petite s...
par Dimgoal
0

 
 

Les jeux mobiles Nintendo

Nintendo est une grande entreprise japonaise créée en 1889. Elle est spécialisée dans les jeux vidéo et les consoles de jeux. Elle a conçu et commercialisé en des milliards d’exemplaires, des centaines de jeux vidéo d...
par Dimgoal
0

 
 

La Nintendo switch

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important que vous sachiez ce que « Nintendo » représente vraiment.
par Dimgoal
0

 




One Comment


  1. MichelLN35 (#28) , Vous voulez parler de ce graphique: Je pense quil sagit de gaz parfaits et non parfaits . Par exemple azote, propane et ammoniac. De ces trois gaz seul lazote est un gaz parfait! Ce qui compte est qui est remarquable et que lextrapolation à pression nulle donne la même abscisse pour les 3 gaz. Le volume initial importe peu. On fait varier la température et on regarde la pression en enceinte fermée. Dans la pratique de nombreux gaz non parfaits se liquéfient très vite ( lammoniac -33°C , le propane -42°C) ce qui limite l’échelle des abscisses. Il ne faut pas considérer que pour les gaz non parfaits le volume molaire à pression et température normale soit de 22,4 litres. Loin sen faut !. En chimie et aussi en physique si on veut travailler en moles cest le poids qui compte que le gaz soit parfait ou non. Un poids de gaz, correspondant au poids moléculaire contiendra pour tout gaz le même nombre de molécules élémentaires soit 6,02 10^23 . cheap viagra

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *